Innovations disruptives : comment détecter les opportunités

innovations disruptives

Cherchez les menaces et vous trouverez les opportunités.
Car dans chaque menace se trouve une opportunité ou une piste à explorer.
Encore faut-il s’y prendre à temps…
Prenez du recul, faites comme si vous étiez nouveau dans votre secteur.
Et challengez vos certitudes…

Pour ce faire, voici quelques questions à se poser pour détecter les opportunités et les pistes d’innovations de rupture ainsi que les menaces de disruption :

Les technologies numériques peuvent-elles bouleverser mon secteur ?

Mon secteur risque-t-il de subir une disruption ?
Si oui, c’est une opportunité : je crée moi-même la disruption plutôt que la subir.

  • Existe-t-il une nouvelle technologie capable d’enrichir l’expérience de mes clients ? (à l’image du GPS qui permet de trouver son chemin n’importe où) ?
  • Les technologies des applications sur smartphone peuvent-elles donner à mes clients le service dont ils ont besoin, de façon simple et conviviale, sans passer par les canaux traditionnels (comme l’application d’Uber qui rend la commande d’un taxi très facile) ?
  • Les technologies permettent-elles de rendre mes outils de production plus performants ou moins coûteux ? Par exemple, la connectivité rendue plus facile grâce à l’infrastructure numérique peut-elle améliorer ma productivité ? Les technologies vont-elles donner accès à des nouveaux outils de production sophistiqués et bon marché (tels qu’on en trouve dans les fab labs) ? Vont-elles apporter des méthodes de livraison plus rapides, moins chères et plus fiables ?
  • Est-il possible d’automatiser une partie des processus qui sont aujourd’hui exécutés manuellement, (comme le font les services de comptabilité en ligne par exemple) ?
  • Est-il possible de mettre en place une plateforme numérique qui fournit des services à deux clientèles, (à l’image de Google qui fournit gratuitement un moteur de recherche aux internautes et vend aux annonceurs des services de publicité en ligne (lire mon article sur le modèle biface)
La mentalité des clients change-t-elle ?
  • Les changements dans la mentalité des clients peuvent-ils bouleverser mon secteur ? Les clients veulent-ils le meilleur ou choisissent-ils de se contenter du minimum ? Veulent-ils plus de personnalisation ou préfèrent-ils la simplicité des produits standardisés ? Veulent-ils posséder les produits ou préfèrent-ils accéder à un service (par exemple, acheter une voiture ou utiliser les services de Blablacar, Autolib ou des loueurs de voitures) ?
  • Comment évolue la relation des clients aux marques dans mon secteur ? Les clients veulent-ils devenir actifs en cherchant activement de l’information sur les produits, en partageant leur avis et en encourageant d’autres à débattre avec eux ? Préfèrent-ils rester passifs en absorbant les informations que leur donnent les marques, sans réagir ni émettre de commentaires ? Par exemple la marque « c’est qui le patron » a réussi à provoquer l’enthousiasme des consommateurs pour une brique de lait en leur demandant s’ils voulaient que les vaches soient bien traitées et que les éleveurs gagnent décemment leur vie.
L’économie collaborative est-elle susceptible de se développer dans mon secteur ?
  • Est-il possible de mettre en relation directement mes clients pour échanger des services sans passer par des intermédiaires (à l’image de Blablacar qui permet à des conducteurs d’offrir du co-voiturage à des passagers) ?
  • Existe-t-il des ressources inutilisées qu’un nouvel entrant pourrait exploiter pour monter une offre concurrente à la mienne (comme Airbnb qui concurrence les hôtels en permettant à des propriétaires de louer temporairement des chambres chez eux qu’ils n’occupent pas) ?
  • Est-il possible de fédérer des indépendants pour délivrer des services (à l’image de Deliveroo qui mobilise les coursiers indépendants pour livrer des repas à domicile).

La réponse à ces questions n’est pas simple à trouver et demande que l’équipe innovante ait une compréhension fine du marché. Pour y arriver, je recommande les méthodes suivantes :

Mon métier est d’aider mes clients à faire émerger les marchés de demain, alors qu’ils sont encore invisibles. Si vous cherchez des relais de croissance pour votre entreprise, n’hésitez pas à me contacter…

En savoir plus…
Abonnez-vous gratuitement à mon blog :

Quel sujet préférez-vous suivre ?

Pour prouver que vous n'êtes pas un robot,
merci de répondre à cette simple question:

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *