Les 4 points stratégiques de l’innovation disruptive

L'innovation disruptive
Dans l’article précédent, vous en avez fini avec cette confusion entre « innovation disruptive » et « deep tech ». Vos perspectives se sont élargies. Il est temps de passer aux étapes stratégiques. En amont de votre projet, les pièges sont bien souvent fatals. Voici 4 conseils qui vous permettront de les éviter.

1. Assurez-vous que votre innovation est bien disruptive

Le piège est de rester dans une innovation incrémentale qui ne fait qu’améliorer à la marge les solutions existantes. L’innovation de rupture apporte un bénéfice inespéré aux clients à tel point qu’elle crée un nouveau marché.

Attention, le fait qu’une technologie soit radicale (on parle aussi souvent de « rupture technologique » ou « deep tech») ne veut pas nécessairement dire qu’elle soit une innovation de rupture (voir notre article précédent).

2. Assurez-vous que votre innovation disruptive crée un marché suffisamment large

Il faut vérifier que l’innovation apporte un bénéfice inespéré pour des applications dont la diffusion pourra être très large, créant ainsi un large marché qui permette d’amortir les coûts de mise au point de la technologie. Cette grande taille du marché est importante pour rassurer et attirer les investisseurs.

3. Assurez-vous que votre innovation répond à un réel besoin du marché

Le rejet par le marché, c’est le cauchemar que tout le monde redoute. Lorsque l’innovation est en rupture par rapport à ce qui existe, la plupart des clients risquent de la rejeter parce qu’elle ne correspond pas à ce qu’ils connaissent. Par exemple, lorsqu’ils ont vu un GPS pour la première fois, la plupart des utilisateurs, satisfaits de leurs cartes routières, ne voyaient pas l’intérêt d’en acheter un.

C’est pourquoi votre innovation doit répondre à un besoin réel. Si c’est le cas, les résistances du départ seront vaincues avec les stratégies marketing adéquates. Si au contraire, vous comprenez que votre innovation répond mal aux besoins des clients, après une longue période de développement (ce qui arrive très souvent dans la deep tech), votre équipe doit se réorienter sur un autre marché qui demande des développements et du temps supplémentaires.

2 méthodes sont utiles pour valider que l’innovation répond bien aux besoins des clients :

4. Commencez sur une niche modeste

Limitez les efforts de développement en commençant par une niche où les clients sont à la fois très demandeurs de solutions et sans alternative acceptable : ils sont prêts à accepter des performances limitées.

La mise au point sera ensuite travaillée pour être appliquée à d’autres marchés plus larges. Cela permet d’accélérer l’obtention de résultats tout en limitant les spécifications pour les premières applications. Une fois que la niche adopte le produit, utilisez-la comme tremplin pour viser un marché plus large.

En conclusion, soyez lean et concentrez-vous sur l’expérience client. Le piège, c’est de vouloir dominer le marché tout de suite.

En savoir plus…
Abonnez-vous gratuitement à mon blog :

Quel sujet préférez-vous suivre ?

Pour prouver que vous n'êtes pas un robot,
merci de répondre à cette simple question:

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *