Posts Tagged ‘Méthode Concept-Knowledge’

Une innovation de rupture via la méthode Concept-Knowledge

La fabrique de l'innovation de ruptureLa méthode « Concept Knowledge » est une méthode d’innovation de rupture très puissante mais souvent méconnue. L’ouvrage « La fabrique de l’innovation » de Gilles Garel et Elmar Mock, paru aux Editions Dunod, la rend accessible à tous.

La méthode Concept-Knowledge

La méthode C-K a été inventée par Armand Hatchuel et Benoit Weil et leur équipe à Mines Paris Tech dans les années 90. Elle formalise le processus de conception en allers et retours entre le Concept (l’imaginaire, les propositions incroyables et inconnues) et le Knowledge (les connaissances détenues par les grands métiers de l’entreprise, par les fournisseurs ou des parties prenantes plus éloignées).

Une co-conception entre les services de R&D et les services marketing

L’ouvrage « La fabrique de l’innovation » prend l’exemple de la Swatch et relate le processus de conception de cette innovation qui a bouleversé le marché mondial de la montre dans les années 80. C’est la combinaison de nouveaux concepts apportées par la R&D et le marketing qui a fait le succès de la Swatch.

Les nouveaux concepts apportés par la R&D sont :

  • Une montre suisse en plastique injecté, donc peu coûteuse à fabriquer
  • Une montre en plastique soudé donc résistante et étanche
  • Une montre simple et fiable (la Swatch ne contient que 51 pièces pour 150 pièces pour une montre traditionnelle)

Les nouveaux concepts apportés par l’équipe marketing sont :

  • La montre comme article de mode, accessoire interchangeable comme une cravate ou une boucle d’oreille.
  • Une montre à la fois classique et futuriste.
  • Un produit renouvelé avec une fréquence élevée.
Mes conseils à tous les innovateurs

Lorsque vous menez une innovation de rupture, votre innovation sera plus puissante si vous innovez sur deux plans :

  • Le concept marketing, c’est-à-dire l’offre faite au client
    (par exemple une montre qui devient un accessoire de mode)
  • L’innovation de process, c’est-à-dire les technologies utilisées (le plastique) et les processus de fabrication (l’injection plastique)

Vous devrez garder à l’esprit ces deux plans, sans jamais négliger l’un pour favoriser l’autre.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather