Archives pour la catégorie Conférences

Les conférences de Benoit Sarazin

Des signaux faibles à l’innovation de rupture

Et si demain j’étais le premier et pas la copie ?
Des signaux faibles à l’innovation de rupture
Un workshop animé par Philippe Cahen et Benoit Sarazin
le mardi 3 juillet 2012 à Paris
(nombre de places limité à 5 dirigeants)
Entrez avec une question, sortez avec des idées de produits
Déroulement du workshop
  • Le workshop réunit 5 dirigeants d’entreprises non concurrentes.
  • En 5 mn, chaque dirigeant expose le domaine sur lequel son entreprise souhaite innover. Durant 15 mn, il reçoit l’avis et des réponses de Philippe Cahen et Benoit Sarazin sur la manière de traiter cette question grâce aux signaux faibles et à l’innovation de rupture.
  • Il bénéficie de la participation et de l’expérience des autres dirigeants présents.
  • Chaque cas est exposé et discuté pendant 20 à 25 mn
Les intervenants
  • Philippe Cahen est le spécialiste des signaux faibles et des scénarios dynamiques, une nouvelle méthode de prospective. Il est l’auteur de  « Signaux faibles, mode d’emploi » ed. Eyrolles, prix 2011 d’intelligence Economique, et de « le marketing de l’incertain » ed. Kawa
  • Benoit Sarazin est le fondateur de FarWind Consulting et spécialiste de l’innovation de rupture. Il aide les entreprises à créer un marché dont elles sont la référence. Il est l’auteur du livre « Misez sur les ruptures de marché » et du blog « Innovation de Rupture ».
  • Philippe Cahen et Benoit Sarazin sont les co-créateurs de la méthode « Des signaux faibles à l’innovation de rupture ». Cette méthode permet de faire émerger des pistes d’opportunité au-delà de l’existant et de les traduire en action pragmatique pour devenir le leader d’un nouveau marché.
A qui le workshop est-il destiné ?

Directeurs généraux, directeur marketing ou directeur R&D qui ont en commun de décider des produits et services futurs de leur entreprise.

Où et quand ?

Mardi 3 juillet 2012
Hôtel Bedford,
17, rue de l’Arcade, 75008 Paris
Métro et Parking : Madeleine
Accueil à 8h00, workshop de 8h30 à 11h00

Prix

200 euros HT soit 239,20 euros TTC par personne

Inscription :

Envoyez un message email à Philippe Cahen (cahen.philippe@orange.fr) ou Benoit Sarazin (benoit.sarazin@farwind.com) ou en indiquant : votre société, votre rôle dans la société, le marché sur lequel vous êtes présent. Benoit et Philippe filtrent les demandes pour s’assurer qu’il n’y a pas deux entreprises concurrentes dans le workshop. Dès confirmation de votre inscription, nous vous demanderons de préparer un résumé de votre question en un texte de 5 lignes.

Date limite d’inscription : jeudi 14 juin 2012 

Pour mieux connaitre les conseils de Benoit Sarazin:
Innover face à des concurrents plus puissants
Innover dans la relation client
Créer et conserver un avantage concurrentiel face à des concurrents plus puissants

Prenez rendez-vous avec la croissance via l’innovation de rupture

Vous entrez dans une phase de ralentissement.
Votre marché est de moins en moins porteur.
Et pourtant vous devez avancer. Comment faire ?
Ils ont réussi grâce à l’innovation de rupture :
Découvrez comment la société Crocs est passée de 13 à 850 millions de $ de CA en 3 ans
Découvrez comment Salomon a augmenté ses ventes de 22 % en 2010
Découvrez comment une revue, créée en 2008, a atteint les 50000 exemplaires vendus en 2011
Avec l’innovation de rupture, vous sortez du marché des piranhas.
Vous créez la différence qui permet à votre entreprise de se relancer.

Prenez rendez-vous avec la croissance
Le chemin : l’innovation de rupture
Conférence animée par Benoit Sarazin, consultant en stratégie d’innovation de rupture. 
Après une longue expérience à la Silicon Valley, il a élaboré la méthode FarWind qui donne les clés d’une innovation rentable et durable.
Les places sont limitées
Inscrivez-vous dès maintenant
Jeudi 22 mars 2012
Les Citadines
53 ter, quai des Grands Augustins
75006 Paris
Accueil à 7h30, conférence de 8 à 10 heures
Participation aux frais: 30 euros TTC
Café et viennoiseries compris
Métro: St Michel ou Pont-Neuf (Seine à traverser)

Programme détaillé :

L’innovation de rupture sauve les entreprises en grandes difficulté : 4 exemples concrets

Pourquoi l’innovation incrémentale est insuffisante en période de récession : l’exemple de la presse écrite

5 conseils pour réussir votre innovation de rupture avec des exemples concrets :

1. Répondre à un besoin latent
2. Remettre en question le schéma mental dominant
3. Choisir une vision ambitieuse tout en commençant sur une niche
4. Utiliser des technologies déjà existantes
5. Comment battre des concurrents plus puissants

Questions réponses

Pour vous inscrire, cliquez ici

L’innovation de rupture est à votre portée !

Que vous soyez une TPE, une PME ou un grand groupe, vous avez toutes les capacités de créer une innovation de rupture. Mener une innovation de rupture, c’est :

– créer un nouveau marché
– être la référence de ce marché et le rester tout au long de sa croissance

Diverses tactiques et stratégies existent pour y arriver mais le plus important, c’est de penser différemment. Quand tout le monde pense la même chose, il y a toujours moyen de prendre les choses avec un autre angle. Un exemple :

Imaginez que vous soyez en 1900. Les voitures sont tirées par les chevaux. Et puis quelqu’un met au point l’automobile. Les gens comparent les avantages et les inconvénients par rapport à ce qui existe déjà :
– ça fait du bruit
– ça tombe souvent en panne
– il faut remplir le réservoir en permanence
– il faudra goudronner toutes les routes
– il faudra installer des stations à essence partout
– ça roule légèrement plus vite que les chevaux, mais sans plus…
Si vous pensez comme cela, quelle est votre conclusion ?
A coup sûr, vous pensez que l’automobile n’a aucun avenir !

Savoir détecter les opportunités réelles mais peu visibles parce qu’émergentes, voilà comment penser différemment et concevoir une innovation de rupture.

Ci-dessous, quelques extraits de la conférence que j’ai donné à Amsterdam au Global Speakers’ Summit le 16 avril dernier:
[ Si la vidéo ne s’affiche pas, cliquer ici ]

Un deuxième extrait sur les besoins latents:
[ Si la vidéo ne s’affiche pas, cliquer ici ]