L’école d’été d’HEC Montréal : apprendre à penser hors du cadre

Comment faire pour penser hors du cadre (en anglais « think out of the box ») ? Combien de fois avez-vous entendu quelqu’un vous dire : pour innover, vous devez penser hors du cadre ? Personnellement, je trouve cette remarque agaçante. Bien sûr, vous êtes limité par votre propre cadre de pensée. Mais comment sortir du cadre ? Personne ne vous dit comment faire.

Existe-il une réponse ? Je l’ai trouvée à l’Ecole d’Eté.
La réponse, je l’expérimente en ce moment à l’Ecole d’Eté « Management of Creativity » organisée par HEC Montréal. Elle tient en un constat simple : vous avez besoin de stimuli extérieurs qui vous obligent à sortir de votre cadre habituel. Vous ne pouvez pas y parvenir avec le seul pouvoir de votre réflexion. Au cours d’un programme de 2 semaines, l’Ecole d’Eté me pousse à sortir du cadre dans trois dimensions :

1. Plonger au cœur du processus d’innovation d’entreprises innovantes.
J’ai été ébloui par les visites d’entreprises que j’ai faites. J’ai admiré l’équipe de création du Cirque du Soleil en train de concevoir des shows stupéfiants. J’ai vu comment Bombardier révolutionne l’aviation d’affaires. J’ai observé comment Roca mobilise les meilleurs designers du monde autour d’une simple cuvette de WC. J’ai vu comment l’architecte Enrich Ruiz-Geli crée des bâtiments 4 fois plus économes pour le même coût de construction. J’ai compris comment un astronaute gère l’imprévu. J’ai admiré comment une poignée d’individus a transformé le très traditionnel Bell Canada en une icône d’innovation.

2. Découvrir l’âme de deux villes innovantes, Montréal et Barcelone.
L’Ecole d’Eté se déroule sur deux semaines, dont une à Montréal et une à Barcelone. Deux villes dont émane la fraicheur de l’innovation. Montréal qui cultive un bouillon fertile de compétences autour d’entreprises innovantes. Barcelone dont les bâtiments, depuis les immeubles où Gaudi transforme un toit en dragon, jusqu’aux immeubles de verre en forme de papillon, exhibent une créativité architecturale inédite. J’ai découvert les québécois, dont l’accent chantant, l’allure tranquille, le sens de l’humour omniprésent vous transmettent leur croyance que tout est possible. J’ai côtoyé les catalans dont la gentillesse, l’ouverture à échanger et l’énergie vous inspirent à chercher plus loin de nouvelles ambitions.

3. Echanger avec des esprits très divers : penseurs, professionnels, universitaires, étudiants.
A l’Ecole d’Eté, j’expérimente comment les échanges élargissent l’esprit. Des penseurs parmi les plus avancés de notre époque me font part avec candeur des limites de leurs théories : Yves Pigneur, co-créateur du Business Model Canvas, Armand Hatchuel, co-créateur de la Théorie CK. Etsuro Sotoo, sculpteur japonais qui a repris l’œuvre de Gaudi à la Sagrada Familia, me donne la clé de son inspiration : garder le cœur d’un enfant. Mais la plus grande richesse vient du mélange éclectique des participants de la Summer School : 1/3 de professionnels, 1/3 d’universitaires, 1/3 d’étudiants. Les professionnels m’expriment une vision précise de leur savoir-faire. Les universitaires me plongent dans la profondeur des modèles et des théories. Les étudiants mettent leur enthousiasme en commun pour résoudre en quelques clics les questions les plus diverses. Ces échanges ne sont pas toujours confortables car ils confrontent mes connaissances et mes certitudes. Mais ils me permettent d’entrevoir d’autres manières de penser.

Ma recommandation : si vous souhaitez penser hors du cadre, cherchez un environnement qui vous oblige à penser différemment.

Pour moi, cela signifie des échanges avec d’autres qui raisonnent autrement. Des endroits qui vous surprennent. Des entreprises qui excellent dans des domaines pour vous inconnus.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

12 commentaires

  • Bravo Benoit pour ce premier témoignage. Les suivants, dont le mien, arrivent ! Bonne récupération après ces deux semaines bien denses ! Amicalement, JC2

  • Très bon témoignage Benoit. Tu as très bien cerné l’essence même de l’école d’été à mon avis. Pour ma part, j’ai bien aimé apprendre sur le concept de bissociation; soit de mêler ensemble des idées ou des concepts qui à première vue semblent contradictoires ou opposés mais qu’en réalité sont une source importante d’innovation: Roca+Armani…Cirque+Desigual….

    Je prépare mon témoignage moi aussi et si tu acceptes je vais joindre le lien dans ta section commentaires.

    Un plaisir d’avoir fait ta connaissance.

  • Merci Benoît pour ton témoignage ! A mon tour de livrer un petit commentaire sur…

    …les lieux de l’innovation et de la créativité

    L’école d’été Mosaïc est une régénérante formation communautaire à l’innovation et à la créativité. Elle consiste à constituer un groupe varié et international d’environ 70 personnes, groupe qui deviendra ensuite une communauté, et à le confronter deux semaines durant à la variété des dispositifs innovants de deux villes créatives : Montréal et Barcelone. L’innovation ne se réduit pas aux entreprises qui innovent et l’école d’été mosaïc présente la variété de l’économie créative : business certes, mais aussi architecture, arts et spectacles, cuisine, science, design, territoires… Le tout est analytiquement et brillamment cadré par l’équipe d’HEC Montréal.

    L’un des points forts de cette expérience est d’emmener les participants dans les lieux mêmes de l’innovation et de la créativité. Entre une présentation d’un architecte dans un amphithéâtre et la déambulation commentée dans le bâtiment innovant de l’architecte avec l’architecte lui-même, la différence de taille. Entre un exposé ou une lecture sur le Cirque du Soleil et une visite accompagnée de l’ingénierie du cirque ainsi que la participation à des ateliers d’acrobaties, de danse et de bouffonnerie, la différence de taille. Entre un cours sur la sculpture créative et la visite accompagnée de la Sagrada Familia avec le sculpteur en charge de la poursuivre de l’œuvre de Gaudi, la différence est de taille. Dans ces exemples, les participants à la formation sont emmenés sur les lieux de l’innovation. Ces déplacements engendrent l’émotion, suscitent le partage, confrontent le discours à la sensation et permettent de dépasser des représentations simples. Si le procédé pédagogique de la confrontation au réel n’est pas nouveau, il doit être systématisé dans les enseignements en innovation et en créativité. Aller à la rencontre des communautés d’innovation, des entrepreneurs, visiter les tiers lieux, faire cours au musée, rencontrer les incubateurs… Le monde est créatif et nous pouvons aller à sa rencontre. Merci à l’école d’été Mosaïc de nous avoir sortis de nous mêmes !

    Gilles Garel, Conservatoire national des arts et métiers et Ecole polytechnique

  • As promised, a link to my takeaways from the Summer School through 3 quotes:
    http://activar.ca/hec-montreal-universitat-de-barcelona-mosaic-summer-school-takeaways/

    • The 3 quotes that you have hightlighted are very inspiring. They are simple and still carry a lot of wisdom. Congratulations.

  • Merci Benoît!

  • Merci de ce témoignage que je partage.De mon côté la semaine passée à Barcelone dans le cadre de ce programme a été très riche en découvertes.Avant de m’y rendre l’approche peu académique m’a un peu étonnée mais quel grand bol d’air pur !!
    Les différentes interventions permettent d’élargir notre champ de vision , une véritable ouverture d’esprit; la découverte des incubateurs, des accélérateurs mis en place au sein des entreprises , les communautés d’innovation , etc ..
    Une sensibilisation à certains leviers.
    La qualité des échanges avec des participants d’origines variées (culture et domaine d’activité. Je vous encourage à participer à ces journées riches en expérience. Cordialement.

    • Merci de ce témoignage. Il est d’autant plus précieux que, en tant que dirigeante en entreprise à qui les responsabilités opérationnelles, vous avez su libérer le vôtre pour décrouvrir de nouvelles ressources de créativité.

  • […] le témoignage complet sur le blog de Benoit Sarazin. La première école de créativité de Promising est toujours à découvrir maintenant sur notre […]

  • […] ? 1. 2. 3. Pour moi, cela signifie des échanges avec d’autres qui raisonnent autrement. By. HEC Montréal : apprendre à penser hors du cadre. Agnès Giard : "Les gens qui achètent une poupée le font car ils ne veulent pas de femme, […]

Rejoignez la discussion

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>