Archive for avril, 2013

Une école pour apprendre à innover

Xavier Niel crée une nouvelle école informatique révolutionnaire, baptisée 42. Parce que se contenter d’améliorer un système éducatif existant n’est pas suffisant, il réinvente l’éducation numérique en créant un nouveau concept…

Une initiative basée sur un constat simple
  • Il n’y a pas assez de programmeurs informatiques pour répondre aux besoins des entreprises innovantes comme Free.
  • Xavier Niel estime que les écoles existantes, les universités ou les écoles d’informatique répondent mal au besoin, parce qu’elles sont trop chères ou peu spécialisées.
  • Il explique que toutes les connaissances sont disponibles sur Internet, même les cours des universités américaines les plus prestigieuses. Ce n’est donc pas l’accumulation des connaissances qui compte, mais ce qu’on en fait.
L’école 42, un nouveau concept révolutionnaire
  • L’école est gratuite
  • Elle est ouverte 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7
  • Une pédagogie «peer to peer» qui utilise le travail en groupe et la création collective comme méthode d’enseignement.
  • Un mode de sélection des étudiants basé sur la capacité de travail et la passion. Aucun diplôme n’est requis. Xavier Niel dit : «On peut être en échec scolaire et pourtant correspondre à ce qui est un génie en informatique». Après une première sélection sur le web, les candidats sont invités à entrer dans la «piscine», un espace de programmation où ils travaillent pendant un mois 15 heures par jour.

Xavier Niel est un habitué des innovations de rupture

La Freebox et son offre triple play furent en 1999 une initiative unique au monde qui a permis à la population française d’avoir accès à l’ADSL à un prix imbattable.  En 2012, le fondateur de Free renouvelle cette prouesse dans la téléphonie mobile en rendant obsolète le business model de ses concurrents. Vous pouvez lire mon article sur la stratégie de Free. Vous pouvez visualiser la conférence de presse annonçant la création de l’école 42 en cliquant ici.

Cette initiative nous donne une leçon : la meilleure façon d’améliorer le présent, c’est de créer le futur. «The future is not something we enter. The future is something we create. » Leonard I.Sweet  (Le futur n’est pas quelque chose dans lequel nous entrons. Le futur est ce que nous créons.)

Le 23 avril 2013, j’anime une table ronde sur le thème:
« L’incertitude, une chance pour l’entreprise »
Pour plus d’informations, cliquez ici
Pour vous inscrire directement, cliquez ici

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather