Innovation de rupture et rupture technologique

La différence entre l’innovation de rupture et la rupture technologique

On confond souvent l’innovation de rupture et la rupture technologique. Et pourtant ces notions sont totalement distinctes. Pour clarifier les choses, voici ce qu’il faut retenir :

La rupture technologique :

C’est une nouvelle technologie qui apporte des performances supérieures en comparaison des technologies existantes. Elle les supplante et les remplace. Mais elle ne crée pas un nouveau marché. En effet, la nouvelle technologie est en général mise au point pour améliorer les performances d’un produit ou d’un service dans un marché déjà existant et mature. C’est pourquoi elle amène une innovation incrémentale et non une innovation de rupture.

L’innovation de rupture :

L’innovation de rupture est une innovation qui aboutit à la création d’un nouveau marché, radicalement différent des marchés existants. Elle consiste en un changement de concept pour les clients. En général elle apporte aux clients des bénéfices radicalement supérieurs à un coût radicalement inférieur. Contrairement aux apparences, elle se base très souvent sur des technologies existantes et éprouvées.

Voir aussi:
Les points fondamentaux de l’innovation de rupture
L’innovation de rupture est à la portée de tous !

Mes conseils

N’attendez pas une rupture technologique pour trouver de nouveaux relais de croissance. La mise au point de nouvelles technologies est longue et coûteuse. Vous pouvez relancer la croissance par l’innovation de rupture, sans avoir à investir dans des budgets conséquents de R&D. Utilisez mes conseils pour initier une innovation de rupture sur une niche avec peu de moyens : vous pourrez créer un nouveau marché dont vous serez la référence.

Quelques exemples pour mieux comprendre

1. L’innovation de rupture sans rupture technologique :

2. De la rupture technologique à l’innovation de rupture :

  • La technologie CCD :

    Il s’agit de composants capables de capter les signaux lumineux et de les transformer en signaux électriques. Leur sensibilité à la lumière est 10 fois supérieure à celle d’un film photographique argentique. Cette technologie a été utilisée initialement dans les télescopes très puissants pour capter la lumière des astres très lointains.

    L’invention du CCD était une rupture technologique parce qu’elle introduisait une technologie entièrement nouvelle pour capter la lumière. Mais ce n’était pas en soi une innovation de rupture : c’était une innovation incrémentale dans le domaine des télescopes.

    L’innovation de rupture a eu lieu lorsque la technologie CDD fut utilisée à d’autres fins : la photographie numérique et le partage des photos sur ordinateurs et téléphones portables qui ont révolutionné notre mode de vie. Sans la technologie CCD, Internet ressemblerait au Minitel… Il n’y aurait aucune photo.

  • Les mémoires flash :

    Ce sont des cartes à mémoire. C’est la technologie utilisée dans les clés USB, les appareils de photo numériques, les téléphones portables, etc… Elles ont en partie remplacé les mémoires RAM (Random Access Memory) et les disques durs. C’est une technologie de rupture qui améliore considérablement le compromis entre rapidité d’accès et prix. Initialement, cette technologie a été utilisée comme innovation incrémentale : elle était utilisée pour remplacer les mémoires et disques des ordinateurs.

    L’innovation de rupture a eu lieu lorsqu’elle fut utilisée pour les clés USB des lecteurs audio (à la place des walkmans) et surtout dans les Smartphones (IPhone). Avec la technologie de rupture, on améliore le stockage des données. Avec l’innovation de rupture, on invente un téléphone qui révolutionne notre usage du téléphone : l’IPhone…

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

12 commentaires

  • […] Pour éviter de confondre « rupture technologique » et « innovation de rupture », vous pouvez lire l’article : Innovation de rupture et rupture technologique […]

  • […] Lire aussi: Comment Amazon réussit dans l’innovation de rupture Innovation de rupture et rupture technologique […]

  • […] Innovation de rupture et rupture technologique […]

  • […] Innovation de rupture et rupture technologique […]

  • […] Jusqu’en Janvier 2007, la société Apple était dans l’informatique, pas dans la téléphonie. Toutes les théories de stratégie vous expliquent qu’il ne faut pas rentrer dans un marché qui est mature. Il n’y avait donc aucune raison pour qu’Apple s’intéresse au marché de la téléphonie, considéré comme saturé. Apple n’avait pas de connaissances particulières dans ce secteur, et pourtant, il a été capable de révolutionner le marché de la téléphonie en lançant l’Iphone. Il est désormais LA référence incontestée de ce marché. C’est une innovation de rupture ! Lire aussi: Ne pas confondre Innovation de rupture et rupture technologique […]

  • Pour moi il s’agissait plus d’une nuance qu’autre chose mais là je suis convaincu par l’argumentaire. Par ailleurs que pensez vous de l’impression 3d ? Technologie de rupture ou innovation de rupture ? Elle me semble remplir les deux conditions non ?

    • L’imprimante 3D est un excellent sujet de discussion. C’est une technologie de rupture qui a été utilisée initialement pour améliorer des processus de fabrication existants. C’est le cas des constructeurs aéronautiques pour lesquels les processus de fabrication traditionnels n’étaient par adaptés à la fabrication de pièces d’avion en faible quantité. L’imprimante 3D a fourni une solution flexible pour la fabrication des pièces les plus simples. Jusque là, nous sommes restés dans l’innovation incrémentale. L’innovation de rupture a commencé lorsque l’imprimante 3D a ouvert une nouvelle méthode de travail pour les équipes de R&D : le protoypage rapide. Aujourd’hui, le coût attractif de l’imprimante 3D en fait un candidat idéal pour créer des innovations de ruptures dans de nombreux domaines. A quoi reconnaît-on qu’on a une innovation de rupture ? Lorsque la solution émise par une entreprise répond à un besoin qui n’était pas rempli auparavant et que son modèle d’affaires est profitable. Vaste programme…

  • […] en 1987 par le rapport Brundtland, publié par l’Organisation des Nations Unies (ONU). Innovation de rupture et rupture technologique. La différence entre l’innovation de rupture et la rupture technologique On confond souvent […]

  • […] véritable rupture technologique. Innovation de rupture et rupture technologique. Sogeti France publie « 2015, année de rupture technologique », premier rapport d'une série […]

  • […] Il n’y a pas de pression par un besoin de profit immédiat. Croissance Maturité Déclin. Innovation de rupture et rupture technologique. Approvisionnement (CCI Paris) Def mot clé. Fiche notion : La gestion des risques externes. […]

  • […] (Allemagne) Crédit Photo: Shutterstock. Etudiez efficacement : réactivez votre mémoire. Innovation de rupture et rupture technologique. La différence entre l’innovation de rupture et la rupture technologique On confond souvent […]

  • […] Innovation de rupture et rupture technologique Détourner des technologies existantes Miser sur ses compétences internes sur un marché différent Innovation de rupture, quelles compétences vous faut-il ? Les 3 situations où l’innovation ouverte apporte vraiment un plus… […]

Rejoignez la discussion