Archive for janvier, 2009

Sans passion, pas d’innovation de rupture

C’est grâce à la passion de ses créateurs qu’une innovation de rupture réussit. Qui sont ces créateurs ? Ce sont des clients précurseurs et des pionniers dans l’entreprise. Ils font partie d’une même communauté virtuelle. lls partagent les mêmes valeurs et la même vision.  L’histoire du teneighty, le premier ski freestyle de Salomon, en est une belle illustration.

Cette histoire pourrait ressembler à un conte de fée.  Une équipe de skieurs de bosses canadiens a le génie d’inventer une nouvelle pratique de freestyle appelée « nouvelle école ». Ils deviennent aussi connus que des stars de rock sous le nom de « New Canadian Air Force ».  Salomon commercialise le teneighty, un ski qui lance l’ère du freestyle. La société devient le leader de ce segment en plein essor.

Dans la réalité, les choses ne furent pas si simples. En novembre 1997, le leader de l’équipe canadienne, Mike Douglas, était désespéré. Tous les fabricants de ski à qui il avait proposé son idée lui avaient dit non. Pourtant, il était persuadé de pouvoir engendrer une révolution qui allait relancer le marché du ski.

Le ski était alors en déclin. Les jeunes boudaient le ski au profit du snowboard qui leur semblait plus « fun ».  Entre deux compétitions, Mike et son équipe aimaient essayer des choses nouvelles. Ils se rendirent  dans  des snow parks, alors réservés aux snowboarders, et tentèrent des tours sur eux-mêmes et des sauts périlleux avec leurs skis.  Encouragés par les commentaires admiratifs des passants, il leur vint l’inspiration de créer une révolution dans le ski freestyle. Mike prit contact avec 8 fabricants de ski pour leur vendre l’idée et obtenir de nouveaux skis adaptés à la nouvelle pratique. Il tourna une video où il montrait les figures inédites. Il y annonçait l’avènement d’une nouvelle ère dans l’histoire du ski.

A sa grande surprise, aucun fabricant ne s’intéressa à son innovation. Leur logique était simple : l’idée était trop risquée et ne déboucherait jamais sur un succès commercial. Elle allait à l’encontre de leur vision du ski et de leurs stratégies de produits. L’industrie du ski suivait une ligne traditionnelle centrée sur les courses de slalom et de descente.

Heureusement, quelques passionnés ont cru dans son idée. L’un d’eux, Christian Huyghes était chef de projet au Bureau d’Etudes de Salomon à Annecy. La cassette video faite par Mike arriva sur son bureau. Lorsqu’il la regarda, son cœur battit aussitôt. Passionné de ski, il était frustré par la domination du snowboard. Il comprit que la proposition de Mike annonçait le début de la révolte des skieurs contre les snowboardeurs. Il voulait en faire partie. Il se moquait de la réponse négative que le service marketing avait déjà donné à Mike. Il partagea sa conviction avec quelques collègues passionnés comme lui. Ensemble, ils prirent l’engagement que Salomon serait le premier sur le marché avec le teneighty, le premier ski freestyle qui répondait aux exigences de Mike.

Une fois les premières unités livrées, le teneighty devint célèbre sans aucun programme marketing. L’équipe de Mike en fit la promotion auprès du cercle de ses admirateurs. Le bouche à oreille fit le reste. La nouvelle pratique de freestyle s’imposa comme une nouvelle vague à la mode. Le teneighty en devint la référence incontournable.

Cette histoire montre que l’innovation de rupture ne peut apparaître que si une communauté virtuelle crée l’idée et lui donne vie. Cette communauté est composée de précurseurs et de pionniers. Les précurseurs sont des clients avides d’essayer les produits innovants. Les pionniers sont des employés de l’entreprise qui sont prêts à sortir du moule pour tenter l’aventure de l’innovation. La communauté est qualifiée de virtuelle parce qu’elle prend forme uniquement à l’occasion de la création de l’innovation. Il n’est pas nécessaire que les précurseurs et les pionniers se connaissent au préalable. Ils s’unissent pour entreprendre un projet commun et exhaltant. Ils sont passionnés. Ils s’enthousiasment autour d’une vision. Ils partagent les mêmes valeurs. Ils donnent vie à quelque chose qui n’avait jamais été imaginée auparavant.

Une version détaillée de cette histoire, écrite par Robert Dilts et Benoit Sarazin, a été publiée dans le numéro de septembre 2008 de L’Expansion Management Review sous le titre « Innovation de rupture, décryptage ».

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather